lundi 29 avril 2013

Ouf, j'ai eu peur




Après un magnifique ciel bleu ce week-end, ce lundi matin, le ciel se voulait grincheux, grisou, tout grognon....
Je râlais toute seule en allant bosser..... et puis, un petit coup de zef, léger... a fait partir la grisaille et nous a amenés du bleu...



Si les températures restent fraîches pour la saison on n'a pas eu à déplorer de pluie aujourd'hui.

c'est déjà ça de pris


Les Jetées


Pour le thème de la communauté LE CASSE-TETE DE LA SEMAINE, dont le sujet était CROIX, CROISE, CROISEMENT, je vous propose un petit coup d'oeil sur une sculpture monumentale qui se trouve Place de Strasbourg à Brest.... 
sur le tracé du tram inauguré il y a maintenant presque un an.

Didier Faustino, l'auteur, a intitulé son oeuvre "Jetées", composée d'escaliers, de pontons et de petits belvédères qui se croisent tels les quatre points cardinaux, et rend ainsi hommage au film réalisé en 1962 par Chris Marker : "La Jetée"...


Cet endroit est très prisé des étudiants qui aiment se "percher là haut" pour prendre leur déjeûner du midi. il faut dire que la vue est fort agréable....


Dans toute cette modernité il y a quelque chose de sensible malgré tout, enfin c'est ce que j'ai ressenti...



dimanche 28 avril 2013

Printemps sur la côte..

Enfin, enfin... le bleu a envahi notre espace vital.. la douceur s'est installée.. et enfin enfin, nous avons pu nous précipiter sur la côte et faire un grand plongeon dans le bleu du ciel et de la mer... (quand je dis plongeon, je ne veux pas dire que nous nous sommes baignés, faut pas en demander trop quand même)... 

Allez je vous emmène ....








Même Monsieur Lézard apprécie la douceur
Monsieur Goeland surveille
et les petites fleurs envahissent les rochers...

Le printemps est là.... ouf


dimanche 21 avril 2013

Elles arrivent...

Nous n'y croyions pas vraiment. Les nombreuses et fortes pluies, les températures plus que basses n'étaient pas favorables à leur arrivée. Mais cette semaine, cela s'est calmé un peu, et elles commencent à montrer le bout de leur nez :



Listera Ovata (Keremma, Finistère)


Inconnue (Keremma, Finistère). Il faudra attendre quelques jours avant de savoir



Orchis (Plounéventer, Finistère)

La chasse (photographique) est ouverte !!!!


mardi 16 avril 2013

De glace et de feu




Dans son  verre, rien que de la glace
Alors il y a mis le feu
Pour que fuient ses angoisses
Un peu, rien qu’un peu

Dans son coeur, rien que des larmes
Alors il a cherché à rire
Pour éviter le drame
Sourire, un peu sourire

Dans son verre, rien que du feu
Alors il y a mis la glace
Pour que l’indifférence un peu
A l’angoisse laisse la place

  
Dans son cœur il a mis de la glace
Pour ne pas sentir le feu
Et la brûlure des angoisses,
Pour se sentir mieux




Pour la communauté ENTRE OMBRE ET LUMIERE, gérée par Hauteclaire

lundi 15 avril 2013

On y a cru.. on y croit !

Ce vendredi, un article dans le quotidien régional annonçait du beau temps sur la Finistère.. on y croyait.... déjà, on s'y voyait, soit dans les bois, soit sur la côte, se laissant frotter l'échine par une douce brise printanière.... sans porter de lourds parkas imperméables. Mais que nenni... ce fut un samedi... euhhhhhh horrible à souhait.. des trombes d'eau.... à croire que toute l'eau de la mer était passée dans les nuages et nous retombait dessus.

Petite accalmie ce dimanche, mais rien de bien folichon quand même.. 13 petits degrés...

Hier soir, un ciel rouge comme je les aime.... et j'attends...

Ce matin, à l'aube, le ciel s'est montré sous ses mauvais jours, gris, en charge de nuages... jusqu'en milieu de matinée... et enfin... enfin.... à partir de ce midi.... du bleu..... pas tout à fait pur, mais on s'en contente...


Comme quoi, il ne faut pas perdre espoir....

Pour la carte du Petit Coin de ciel de Kermary




jeudi 11 avril 2013

Le camp d'Artus (Forêt d'Huelgoat - Finistère)


La forêt d’Huelgoat pour les Finistériens, c’est comme la Forêt de Brocéliande… elle est magique. Outre de magnifiques chaos de rochers et une nature luxuriante, elle est comblée de nombreuses légendes.. 

et la plupart des énormes rochers ont un nom.. comme par exemple, le Cheval Blanc…



Le cheval blanc

Mais il n’y a pas de fumée sans feu, et ces légendes, au fil du temps, viennent bien de quelques histoires racontées et encore racontées, et surtout déformées. Avec le temps, les changements d’habitude en matière sociétale et religieuse, ces histoires étaient destinées à rassurer mais parfois à faire peur..

Nous avons beaucoup sillonné la forêt d’Huelgoat, enfin une petite partie quand on voit la surface qu’elle représente.. et nous nous sommes souvent cantonnés aux mêmes endroits, parfois pour le pur plaisir de la balade, parfois pour la « chasse » aux photos et aux champignons.

Il n’est pas impossible de s’y perdre, tellement il existe de chemins qui se croisent et s’entrecroisent.. 



malgré de nombreux panneaux indicateurs qui emmènent vers ces sites magiques dont je parlais plus haut : le camp d’Artus, la grotte d’Artus, la mare aux Sangliers et son menhir (le seul je crois en forêt d’Huelgoat), la grotte du diable, le ménage de la Vierge, la mare aux fées.. etc etc…


La Mare aux Sangliers


Le Menhir


La grotte d'Artus

Ce fameux camp d’Artus, nous ne l’avions jamais vraiment trouvé.. cherché sans doute, mais sans « voir ».. Nous avons donc décidé de nous documenter avant de partir et de partir à la recherche de ce fameux oppidum gaulois situé en plein cœur de la forêt.. Les Gaulois vénéraient les rochers, les grottes, les eaux souterraines, et il n’est pas interdit de penser que cet oppidum ait pu être un haut lieu druidique.

Mais revenons-y..

Nous sommes donc partis bien décidés cette fois ci à trouver ce fameux oppidum et sa motte. Il semblerait qu’il ne s’agisse pas d’une motte féodale comme on les connaît mais d’un tumulus celte divinatoire quasiment identique par ailleurs à la colline de Tara en Irlande. (Il faut savoir que le site n’est pas répertorié aux M.H., même s’il est imposant par sa structure).




L'enceinte intérieur du Kastel Artus

Ces quatre énormes rochers forment les quatre points cardinaux, avec une orientation nord-sud, tout comme ceux de la Colline de Tara.

Nom loin de ces quatre mastodontes, un autre rocher de forme curieuse pourrait être assimilé à une pierre de sacrifices :



Une autre pourrait être une pierre à offrande ?


Les chaos de rochers sont tellement nombreux qu'il est difficile de savoir s'ils font partie ou non de l'oppidum.

Enfin, nous arriverons à la fameuse motte... Je dois avouer que nous sommes un peu surpris. Il s'agit d'un immense monticule, dont je ne saurais vous donner la hauteur... peut être cinq ou six mètres... (Nounours me confirmera, je corrigerais plus tard)


Nous monterons sur le plateau, qui est immense.... et nous nous sommes pris à nous demander "mais qu'est ce qui pouvait bien s'y passer ici" !!!!




Nous entreprendrons de faire le tour du camp, par le fossé, et nous y découvrirons de nombreux autres chaos... 
toute la partie jaune représente le camp d'Artus.. la partie verte est l'oppidum. Le trait noir représente le fossé qui l'entoure.. pas facile à trouver dans la végétation, et les points roses sont une partie des chaos....

Ce fut une balade magique, où nous avons fait de nombreuses découvertes (un autre article suivra)... 

J'espère que la promenade vous a plu...



Pour la carte de France des Paysages de notre amie Cannelle