jeudi 31 janvier 2013

La théorie des cordes


Rassurez-vous, je ne suis pas une grande physicienne,et loin de vouloir faire concurrence à Einstein ou quelque autre éminence, je vais vous parler d’un sujet qui m’interpelle depuis fort longtemps : LA THEORIE DES CORDES.
Je vais essayer de faire court, et surtout vulgariser la chose….

Imaginons une particule, avec une extension spatiale (ultra petite).

Que cette particule soit en réalité, si on la regarde de très très près, le résultat de la vibration d’un petit filament de matière, une corde.
L’idée est simple : la théorie entend vérifier que toutes les particules et toutes les formes observées ou prédites dans la nature résultent de différents modes de vibration d’un même constituant élémentaire, la corde.
Cette théorie prédit l’existence d’une particule (appelée graviton), et précise comment ce porteur de la gravitation interagit avec les autres particules.

Cette prédiction est l’un des principaux succès de la théorie des cordes, même si elle souffre d’une absence de vérification expérimentale. A sa décharge, il faut noter que lesdites expériences, qui permettraient de vérifier la théorie, sont pour l’heure technologiquement inaccessibles tellement les échelles d’étude sont petites.
Un problème demeure également, les calculs relatifs à cette théorie sont si complexes que physiciens et mathématiciens se heurtent à de grandes difficultés, notamment la nécessité d’opérer des approximations sans que celles-ci n’emballent le système et ne faussent le calcul.
Les cordes vibreraient dans un espace à 9 voire 10 dimensions, peut être plus aussi. Aussi fou que cela puisse paraître, de nombreux physiciens cependant jugent ces dimensions supplémentaires tout à fait envisageables. Celles-ci serait repliées sur elle-même et petites à un point inimaginable.

Finalement, cette théorie est basée sur une intuition simple : celle d’unifier la gravité aux autres forces.

Ce que j’en déduis : nous sommes tous liés les uns aux autres !!!!


Cela n’empêche que nous sommes des êtres rationnels, libres d’observer l’univers comme nous le voulons et de tirer des conclusions logiques de ce que nous voyons. Donc si une théorie unifiée existe bien, elle est vraisemblablement capable de déterminer nos actions. De même, la théorie elle-même devrait déterminer l’aboutissement de notre recherche la concernant !



J’ai essayé de résumer ce que j’avais compris de mes lectures sur le sujet… Je ne sais pas si vous m’avez comprise, et j’espère que je ne vous ai pas filé un gros mal de crâne…


mercredi 30 janvier 2013

L'abbaye de Landevennec (Finistère)



Cette abbaye, fondée au Vème siècle par Saint-Guénolé, a busi de nombreux dommages au cours des siècles, mais s'est à chaque fois relevée de ses blessures. L'activité de restauration et de recherches archéologiques y est encore bien présentes.

La visite commentée du site nous explique les différentes étapes de la construction de cet édifice, dont certaines pierres ont été extraites de vestiges romains ! (rien ne se perd)






Chaque pierre, chaque porte a son époque,son histoire







Saint Guénolé s'investit à l'évangélisation de la Cornouaille et fit de cette abbaye une des principale sources des institutions monastiques en Bretagne. 
On y suivait les règles monastiques des Scotts, moines irlandais chrétiens. On retrouve cette influence irlandaise dans les écrits découverts sur le site.


Pour la carte de France des Paysages de Cannelle

Calypso




O Calypso

Sur les mers tu as si souvent dansé

Tous les dangers tu as bravé

Pour cet homme qui croyait en toi

Qui ne vivait qu’à travers toi

Sans crier gare, il s’en est allé

O Calypso, il t’a abandonnée

Et aujourd’hui, tu te meurs

Tout le monde t’a oubliée

(image du net)
Pour la cour de Récré de JB

mardi 29 janvier 2013

Histoire sans paroles

SILENCE ENCOMBRANT : C'est le titre du spectacle de rue proposé à Brest, il y a quelques mois par la troupe KUMULUS.












Est-il vraiment besoin de paroles ????

Pour la communauté gérée par HAUTECLAIRE, ENTRE OMBRE ET LUMIERE, sur un sujet proposé par JOELLE


lundi 28 janvier 2013

Encore gris

Une petite accalmie... ce week-end, avec de jolis ciels pastels

(ciel de samedi)


la pleine lune de dimanche qui nous a fait espérer un changement

mais non, pour le dernier lundi du mois, c'est encore gris et humide


Désolée Mary....

Pas de prévisions pour la semaine à venir, je préfère voir ce que cela va donner... en attendant, je déprime grave... et je me console en admirant les nouvelles orchidées de Nounours que vous pouvez retrouver sur son blog ICI




vendredi 25 janvier 2013

Avis de recherche


Pour notre amie Lajemy qui s'inquiète très très fort ....

Freyja a disparu aux alentours de Beaumont les Autels - Authon du Perche, Luigny (Eure-et Loir)..

Si vous avez des connaissances dans le coin, et si éventuellement vous pouviez relayer cet appel.. cela fait maintenant plus d'une semaine, et le temps n'est pas terrible pour cette mémère..

Nous croisons fort les doigts pour que la petite fugueuse retrouve son nid douillet

Pour tout message ou info supplémentaire, laisser un message sur le blog des Sabots de Poupoutland 

Merci de m'avoir lue




mercredi 23 janvier 2013

Les postiers bretons


Je ne vais pas vous parler des facteurs, mais de ces magnifiques équidés que nous rencontrons sur les côtes du Finistère nord.... à brouter tranquillement, bercés par le vent et les embruns : Les postiers bretons.

Au XVIIIe siècle, la Bretagne conquérait la suprématie de l'élevage du cheval de travail. Elle s'adaptera au fil du temps à la demande : chevaux pour voyageurs, chevaux résistants (le Bidet breton), chevaux vifs pour l'armée, chevaux carrossiers pour les diligences, chevaux lourds et robustes pour le travail agricole.

Pendant un temps, la Poste réclame aussi ses chevaux, et c'est là qu'arrive le POSTIER, issu du croisement des juments du Léon et des étalons Norfolk anglais.... 









Aie, ça fait mal


Valérie nous a dit "Bobos de l'hiver, ou bobos de la vie".... En fait, les bobos n'ont pas de saison maintenant, puisqu'on peut avoir un gros rhume en été et une insolation (mais c'est plus rare en été)... 

Il est de ces bobos qui font plus mal que les microbes, c'est ceux qui attaquent le coeur et l'âme et qui parfois ne guérissent jamais :

Il l'a dit... 



Pour la communauté MUSIQUE A COEUR OUVERT

Sherry


lundi 21 janvier 2013

Bleu.. si ! si !

Je n'ai pas triché, j'ai juste attendu le bon moment...

En début de matinée, et jusqu'à 13 h environ, un temps affreux avec de la pluie glaciale, de fortes bourrasques (il paraît qu'à la Pointe du Raz on a enregistré plus de 160 kms/h)... 

Je n'ai pas pris de photo de Brest ce matin, de toutes façons depuis quelques semaines vous savez à quoi notre pauvre cité du Ponant ressemble sous la grisaille...

Et puis oh miracle, un rayon de soleil est apparu...le vent est retombé, les nuages sont partis, pour nous laisser ceci...

Tu vois Mary, je t'avais dit qu'on aurait fini par l'avoir ce bleu...

Bon, faut pas rêver, en soirée la grisaille est revenue....

Prévisions de la semaine pour Brest :

et bien rien de bien folichon, toujours des intermittences fortes pluies accalmies. Un bon point cependant , les températures devraient remonter à partir de vendredi...

Enfin, on verra ......




Le casse-tête de la semaine (03/13)



Ouf j'ai eu peur de n'avoir été trop vilaine avec vous pour le dernier casse-tête... mais finalement, vous vous en êtes encore une fois très bien sortis.. La récap a été mise à jour ici... (à compléter si j'ai oublié quelqu'un, me laisser un petit message)
Merci à toutes et à tous pour vos publications qui me ravissent à chaque fois... un pur moment de détente et de relaxation avec tout ça.. 
Justement, à ce propos, je vous offre cette semaine un petit sujet un peu plus reposant pour vos neurones... enfin j'espère, je crois.

Le thème du casse-tête de la semaine du 21 au 27 janvier 2013sera donc :

RELAX



dimanche 20 janvier 2013

Les envahisseurs

Depuis quelques jours, nous sommes envahis d'étourneaux qui viennent et vont dans le ciel de Brest, et se nichent dans tous les arbres qui se trouvent à leur portée !







les photos sont un peu floues, mais pas facile de prendre ces petites bêtes super actives