mercredi 31 octobre 2012

Le bois de Keroual


Certains disent de lui qu'il est le "poumon de Brest"... Situé à quelques tours de roue de la cité du Ponant, le bois de Keroual s'étend sur près de 48 hectares. Au delà de son apparente rusticité, ce bois offre une multitude d'essences diverses : frêne, chataignier, tulipier de Virginie, séquoia.... parmi lesquels des aieuls sylvestres qui accusent l'âge insensé de trois siècles.



On se laisse bien imaginer les disciples du roi Soleil se promenant dans ce parc ! C'est avec un réel plaisir que l'on flâne le long des sentiers serpentant entre talus et plans d'eau sur lesquels les canards et les poules d'eau attendent avec impatience les quelques quignons de pains que le visiteur n'aura pas manqué d'amener.


Tout au fond de cet écrin de verdure, en ce moment pourtant bien doré, se cache le Manoir de Keroual. Ancienne propriété des Penancoët, comtes de Kerouazle, le Manoir, acquis par la ville de Brest a aujourd'hui une vocation artistique. Il y accueille de nombreux artistes en création-résidence. Des chorégraphes ou metteurs en scène les plus prestigieux y font régulièrement escale. Cette belle bâtisse est constituée d'un corps de logis principal accosté d'une aile terminée par un pavillon carré. Une tour ronde s'élève à gauche du château et un pigeonnier forme l'une des extrémités du jardin.
Un peu plus loin, le château de Kervaly fut lui aussi édifié sur l'emprise du bois. On n'en aperçoit aujourd'hui que des traces ainsi que les ruines des écuries sur lesquelles a été installé le "chateau fort" pris d'assaut par les enfants.
Un petit brin d'histoire : Louise de Keroual a séjourné dans ce manoir au XVIIème. Les historiens prêtent à cette femme à l'étonnant destin un lien de parenté avec Lady Di. Conduite en 1670 à la cour de Londres, la belle Louise devient la favorite du Roi Charles II, dont elle eut un fils : Charles de Lenox. Elle fut nommé dame du Palais de la Reine, puis Duchesse de Portsmouth en 1672. Après divers revers de fortune elle dut en 1716 se départir de l'antique demeure.




Pour la communauté gérée par Cannelle, la Carte de France des Paysages



Les mots doux





Ce n'est pas souvent, faute de temps, que je publie dans la communauté du CASSE-TETE DE LA SEMAINE, mais en notant le sujet, je me suis souvenue d'un petit texte que j'avais écrit il y a un petit bout de temps déjà, dédié à nos hommes, qui parfois, au nom de l’amour, nous affublent de surnoms plus ou moins surprenants, mais comme c’est offert avec tendresse et amour….. pas de soucis, on aime, on vous aime, on se laisse faire….

Monsieur le chasseur, au détour d’un chemin
A rencontré sa caille, sa biche, son lapin
Et le fermier, sur son tracteur tout debout
Appelle sa poule, son poussin, son chou
Si un homme cherche le pardon
Il le trouve auprès de son chat ou chaton
Mais pas de souci de « puce »
Des mots il y en a bien plus
Et comme c’est étrange
Notre homme découvre un ange
Dans ces moments de bonheur
Il se dit qu’il a un nouveau cœur
Et qu’enfin la vie vaut de l’or
Parce qu’il a trouvé un bijou, un trésor
La vie est belle, qu’elle dure toujours



mardi 30 octobre 2012

La belle et les Mac Donald !

J'ai choisi de publier deux fois aujourd'hui pour la communauté gérée par Hauteclaire (ENTRE OMBRE ET LUMIERE), pour le sujet choisi par CHEVRETTE sur les écrivains. Ni l'une ni l'autre ne m'en voudra j'en suis bien sûre.



"Il était une fois, une fillette de 12 ans, qui découvrit le Roi Arthur et les Chevaliers de la Table Ronde... Depuis, elle n'a eu de cesse d'avaler tout ce qui pouvait avoir attrait à la culture, l'histoire, les contes et légendes celtiques. Puis est venue naturellement s'y intégrer la culture Gaëlle (irlandaise écossaise et manx). Ce fut ensuite un plongeon dans la vieille histoire de l'Ecosse où elle rencontrera (littérairement) les Mac Donald. L'histoire de ces hommes et de ces femmes, impétueux et rebelles, ne pouvait pas rester oubliés sur des étagères poussiéreuses de vieilles bibliothèques... "

C'est ainsi qu'est né le premier roman historique de Nathalie Dougal : 




Il sera bientôt suivi de deux petits frères...



Je suis bien sûre qu'elle nous prépare autre chose.... 

Pour découvrir l'univers de Nathalie, c'est par ICI que ça se passe





William Butler Yeats

C'est l'auteur irlandais que je préfère...



Poète et dramaturge né en 1865, il est l'un des instigateurs du renouveau de la littérature irlandaise et fut co-fondateur de l'Abbey Théatre. Si ses débuts furent essentiellement tournés vers le romantisme pur, son implication aigue dans le nationalisme d’Irlande le fit évoluer vers un style moderne sans concession. Il fut également sénateur de l'Etat Libre Irlandais pendant deux mandats. Prix Nobel de littérature en 1923, il s'éteignit en France en 1939, laissant derrière lui une oeuvre immense qui est aujourd'hui encore très lue.



Le Ben Bulben, dans le comté de Sligo, était le lieu préféré de Yeats. Il y passa une grande partie de son enfance, et y trouva son inspiration dans ses écrits romantiques et mystiques.


Sa tombe se trouve à Drumcliff, au pied du Ben Bulben.... son épitaphe est mondialement connue : "Cast a cold eye, on life, on death, horseman pass by" (garde un regard froid sur la vie, sur la mort, cavalier passe ton chemin)... en clair : circulez, il y a rien à voir !

Je terminerai cet article par une poésie que j'apprécie beaucoup : "Quand tu seras vieille"




When you are old and grey and full of sleep,
And nodding by the fire, take down this book,
And slowly read and dream of the soft look
Your eyes had once, and of their shadows deep;

How many loved your moments of glad grace,
And loved your beauty with love false or true,
But one man loved the pilgrim soul in you,
And loved the sorrows of your changing face;

And bending down beside the glowing bars,
Murmur, a little sadly, how love fled
And paced upon the mountains overhead
And hid his face amid a crowd of stars.


Quand tu seras vieille et grise et pleine de sommeil,
Quand, ta tête inclinée près du feu, tu prendras ce livre,
Et lentement, liras et reverras le doux regard
De tes yeux d’autrefois, et de leurs ombres profondes.

Combien ont aimé tes moments de joie prodigue,
Et aimèrent ta beauté d’un amour sincère ou faux,
Mais un seul aima l’âme du pèlerin en toi,
Et aima les défaites de ton visage changeant ;

Et quand courbée sur la hampe incandescente,
Tu murmureras comment l’amour te quitta
Comment il s’envola au-dessus des montagnes
Et cacha son visage dans un amas d’étoiles.

(j'ai fait au mieux pour la traduction, j'espère ne pas m'être trompée)


Pour la communauté gérée par HAUTECLAIRE, ENTRE OMBRE ET LUMIERE, avec un sujet choisi par CHEVRETTE




lundi 29 octobre 2012

Ciel, c'est lundi !

J'ai failli oublier notre petite Mary.... et sa carte du PETIT COIN DE CIEL...

Quoique cela n'aurait pas été trop grave, vu le résultat

un gris permanent toute la journée, avec des nuages épais qui sont montés en fin de soirée

Un beau soleil pastel d'hiver, avec les températures qui vont avec... mais ne nous plaignons pas, la pluie n'était pas au rendez-vous...

et chez vous c'était comment ???

dimanche 28 octobre 2012

Le casse-tête de la semaine (44)


Et nous voilà donc à nouveau à la fin d'une semaine.... riche encore en article sur le sujet de la panne....

Tout à chacun à ses petites pannes, parfois avec ou sans solution... et finalement, je trouve que ce sujet est une bonne opportunité pour échanger nos savoirs... et nos idées...

Nous avons donc vu cette semaine

- le coup de la panne pour De Lyon en Large
- les infiltrations de Cali
- du renouveau à la maison chez Juillet 58 !!!
- Panne d'OB chez Eva
- Panne d'oreiller chez Jill Bill
- Panne de neurones chez G, avec ses solutions qui suivent
- Panne fatale chez Joelle
- Dépannages en tout genre chez Lady Marianne
- La loi des séries chez Ava
- En manque d'inspiration chez Mireille
- Besoin d'huile de coude ? c'est chez Jeanne
- Chez Marie, on fait de l'auto-stop
- Duel contre un ver chez Fanfan
- Quand la libido freine la Traversée de la Passion
- Sur la route des vacances avec Kawan
- Pannes musicales chez Ellerium
- Panne sèche pour Voyage nature
- Une solution dangereuse pour Catiechris
- L'heure est au casse-tête chez Jeanne
- chez Writing, Pannes est citadine
- Transparences et reflets chez Littorine
- ça ne démarre pas pour le carnet à malices
- Quelle heure est-il chez Mansfield ???
- Eh Gaston, qu'est ce que tu fais... chez Cannelle


(si j'ai oublié quelqu'un, ne pas hésiter à me le dire, je rectifierai mon article)

Bon, il est temps d'évoquer notre sujet de la semaine du 29 octobre au 4 novembre 2012.

Celui-ci, ouf, m'est venu assez rapidement, et je me le suis ressassé mille et une fois dans la tête durant la semaine, de crainte de l'oublier et de me retrouver face à une page blanche).

Durant ce week-end, nous avons eu la chance de pouvoir bénéficier d'une petite heure de repos en plus... enfin pas pour moi, parce que finalement cela n'a rien changé, je n'ai pas dormi une heure de plus, l'habitude de me lever à une certaine heure... nous avons pourtant profité, Nounours et moi, de notre dimanche (avec une grippe naissante d'ailleurs) pour lézarder un petit peu.
P1060608.JPG
Et voilà où je veux en venir : le sujet de la semaine sera :

EXPRESSIONS ANIMALIERES

Je suis sûre que ce sujet vous inspire déjà.. non ??? allez.. un petit effort...

Merci pour votre fidélité, vos publications, et bonne semaine à venir

casse tête

jeudi 25 octobre 2012

Les petits bonheurs


"Les grands bonheurs viennent du ciel, les petits bonheurs viennent de l'effort."- 
Proverbe Chinois

c'est ainsi que Nounours a fait de gros efforts lors de nos dernières vacances, pour essayer de trouver "des specimens"


il faisait plus de 40°, je vous prie de croire qu'il n'a pas ménagé ses efforts pour me trouver ceci :

ma collection grandit....

mercredi 24 octobre 2012

La rue de St Malo

Je vous emmène faire un petit tour "rue de Saint Malo", la plus ancienne rue de Brest, ayant échappé par miracle aux bombardements de 1944 (à savoir que la ville avait été détruite à près de 90%)


Avant d'être ce qu'elle est aujourd'hui, la rue de St Malo n'était qu'un petit chemin rural longeant la vallée de Pontaniou, le long de la Penfeld. La modestie de ses maisons témoigne du niveau social de l'époque.






Au début du XIXème siècle, suite à l'aménagement du port, la rue se trouve enclavée parmi les constructions militaires.


Y verra le jour également, la prison de Pontaniou, centre de détention de l'Arsenal de Brest, aujourd'hui désaffectée.



Jusqu'à la fin de la Seconde Guerre Mondiale, la rue de St Malo avait une réputation peu glorifiante, avec ses bars à matelots, à boisson et à prostitution. Comme je le disais plus haut, les bombardements de 1944, qui firent de très importants dégâts à la ville, ont épargné quelques maisons et le lavoir attenant.. La rue fut laissée à l'abandon.


Au milieu des années 60, la municipalité envisage de démolir les quelques bâtisses restantes, et c'est grâce au combat acharné d'une association créée en 1990 (Association Vivre la rue) que ce petit tronçon de l'histoire urbaine de Brest se met à revivre.



Mais aujourd'hui encore, la rue de St Malo souffre, et enfin, la municipalité met en oeuvre des réparations importantes de charpente et toiture...

Un nouveau coup de jeune pour cet endroit magique au milieu de la modernité de la cité du Ponant




mardi 23 octobre 2012

Serres....

C'est le thème de ce mardi pour la communauté gérée par Hauteclaire. Malheureusement, je n'ai aucune photo de serres...  

La seule serre que j'ai visitée récemment, enfin que nous visitons régulièrement d'ailleurs, c'est celle de LA CANOPEE à PLOUGASTEL DAOULAS (29), où nous faisons de temps à autres nos achats d'orchidées, et où nous récoltons de précieux conseils pour l'entretien de ces précieuses plantes.

Au printemps, c'est le bonheur.... les orchidées explosent de couleurs et se laissent admirer.. en attendant une nouvelle maison :




Ces belles demoiselles demandent un traitement tout particulier : température, hygrométrie, lumière, etc etc... aussi, il faut être drôlement équipé quand on commence à en avoir en nombre, ce qui est le cas de Nounours qui a passé la barre des 50 pièces.

Et faute de serre... il a aménagé un espace tout spécial pour ses belles, modeste, mais efficace... les résultats sont là.




Je crois que je me suis un peu égarée du sujet, non ??


lundi 22 octobre 2012

Au crépuscule


Le soir couleur cendre et corbeau
verse au ravin qui s'extasie
sa solennelle poésie
et son fantastique si beau
(Maurice Rollinat)




et devant tel spectacle
mon coeur s'est emballé
mes larmes ont coulé
quelle débâcle
(Sherry)


Ciel !!

Une petite accalmie la semaine passée, et voilà que nous retournons ce lundi dans la grisaille... 


j'ai cherché, pour toi KERMARY, une petite lueur dans le ciel brestois, c'est tout ce que j'ai trouvé...



Pour la carte des ciels.


dimanche 21 octobre 2012

Le casse-tête de la semaine



Encore de belle participations pour le casse-tête de la semaine qui vient de s'écouler. Je le savais déjà, mais toutes et tous vous êtes sensibles à ce défaut de notre société de consommation, grave défaut d'ailleurs quand il s'agit de nourriture...

Voici les participants :

- les trottoirs d'EVA
- Les mots d'Edwige
Jill Bill ne veut plus de caprice
- On éteint la lumière svp.. chez Poemes nouvelles
- Vaisselle cassée chez Serge
- Douche ou bain chez Marie
- Du partage chez Cali
- Massacre à la tronçonneuse chez Kawan
- Des clous chez Joelle
- Eau précieuse pour Lady Marianne
Milfontaines sort les poubelles
- Déjeûner sacré ou pas.. chez Nefertiti
- Récup artistique chez Littorine
Maggy et ses dilemnes
- Histoire d'eau chez Manonette
- Le pain de Fanfan
Jeanne se lâche
- Un rébus chez G
- Histoire d'eaux aussi pour les chemins de table
- et si on faisait une compote Au petit bonheur
- Recyclage alimentaire chez Voyage nature
- Et la lumière alors, chez Ellerium
- Version musicale pour Les carnets à malice
- Eau tendresse pour Writings
- La solution chez G
- Insolite pour Sylvie
- Histoires d'eaux aussi chez Cannelle
- en noir et blanc, chez Nicole de Lyon

Bon si j'ai oublié quelqu'un, ne pas oublier de me "gronder"...
Merci encore à toutes et à tous pour vos riches participations.

Il est temps maintenant d'aborder le sujet de la semaine du 22 au 28 octobre 2012.

Je dois avouer que je n'y ai même pas réfléchi... et comme je suis, encore et encore, en retard. Cette fois-ci, c'est la faute à.... personne... ou peut être juste parce que j'étais un peu désorientée ce week end... parce que mon DD externe m'avait lachée.... Imaginez le drame ????? toutes mes photos, depuis 2002... enregistrées dans cette boîte à ragoût qui ne voulait pas redémarrer.... J'ai donc filé chez le docteur en ordinateur qui m'a annoncé.... : "soit c'est le moteur", soit c'est "le disque".. si c'est le premier on peut peut être faire quelque chose sinon, c'est foutu... j'ai cru que mon coeur allait lâcher...
Je dois avoir une bonne étoile au dessus de ma tête, parce que vingt minutes après, je ressortais de sa boutique, avec un boitier neuf contenant le fameux DD, avec toutes mes photos.... sûr que je vais au plus tôt racheter un autre DD, et faire une seconde sauvegarde.. parce que la chance, je ne suis pas sûre qu'elle veuille bien de moi une seconde fois.

Allez, j'ai fini de raconter ma vie, je vous donne le sujet, qui m'a été suggéré par Nicole d'ailleurs... et ce sera :

Pannes et solutions


bonne semaine à toutes et à tous

casse tête